« La crise sanitaire a confirmé la solidité de notre gouvernance », Lionel Christolomme, président du directoire du groupe Léon Grosse, et Olivier Crillon, directeur général

Arrivé aux commandes de Léon Grosse il y a près de trois ans, le tandem dirigeant se félicite d’avoir remis à flot l’ETI familiale.  
Avez-vous réussi à faire de Léon Grosse la plus belle ETI de France, comme vous nous l’indiquiez en 2019 ? Lionel Christolomme : Cela reste plus que jamais notre ambition ! Le bateau était prêt, nous avions le bon équipage, le cap était clair, mais en 2020, à cause de la pandémie, nous avons dû baisser les voiles… La phase de réinitialisation de l’entreprise a eu lieu, nous avons mis en place les fondamentaux, les process clés ont été remis à plat. Voilà le bateau Léon Grosse à nouveau prêt pour la course.